Notre partenaire : Namaste Children's House

nch-1.jpg

 

Notre partenaire local est l'ONG Namaste Children's House dont les locaux sont situés à Pokhara.

Cette association a vu le jour par la volonté d'un seul homme : notre contact Visma Raj Paudel. Visma a été emporté par le courant à l'âge de 10 ans et cettevisma.jpg expérience l'a profondément marqué. A 20 ans, il obtient un emploi dans une association humanitaire à Pokhara. En 2003, Visma réalise son rêve. Grâce à l'aide d'amis, il parvient à ouvrir la Maison des Enfants Namaste (Namaste Children's House). Depuis lors, lui et son équipe mènent sous le couvert de cette organisation de nombreux projets ambitieux et réussis, tels que l'orphelinat qui compte aujourd'hui 92 enfants tous scolarisés dans les locaux de l'association ou le programme de microcrédit. Grâce à ses actions, l'ONG est devenue en moins de 10 ans la plus grande association népalaise en termes de personnes accompagnées, ce qui lui garanti le soutien du Social Welfare Council, organe du ministère pour le dévelopement népalais.

Mais Visma voit aujourd'hui plus grand. La construction du village des enfants est en cours. Ce projet, initié en 2006 et qui s'est précisé depuis, est un vaste complexe qui, non seulement accompagnera les enfants, mais également d'autres personnes dans le besoin pour des raisons diverses (malentendants, personnes âgées...). Le terrain acheté se situe à 17km de Pokhara, à Ghacjock. Ce projet doit certes être un centre d'accueil, mais doit surtout permettre de relancer les bénéficiaires dans la vie. Ainsi, l'accueil dans ce centre sera temporaire et soumis à des conditions strictes telles que la scolarisation pour les enfants ou la formation pour les adultes.

Une des craintes de Visma est, semble-t-il, de créer une dépendance. On sait par exemple qu'il avait par le passé accueilli des personnes dans le besoin dans la Guest House de Pokhara, mais que l'expérience s'est révélée être de courte durée, puisqu'il s'était opposé à toute forme de dépendance.

Visma a ainsi eu une idée qui pourrait être doublement bénéfique pour ces personnes dans le besoin : réinsérer les femmes népalaises âgées de moins de 40 ans, qui ne sont plus en mesure de subvenir aux besoins de leurs enfants par la formation et le travail. Ces femmes ne seront pas logées dans le centre et conserveront leurs enfants avec elles. Elles se rendront dans le centre pour y être formées et auront par la suite la possibilité de travailler dans ce centre ou directement à Pokhara.


Le site de l'ONG : www.orphanagenepal.org

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site